La terre rouge d’Auvergne.

On se retrouve ce soir après plusieurs semaines de repos et d’absence. Et qu’est ce que ça fait du bien de reprendre le clavier …. Je suis désolé pour cette pause mais il le fallait. Avec l’emménagement ça allait être compliqué de tout gérer … Mais tout c’est bien déroulé même s’il nous reste encore des choses à régler pour la maison. Les vacances sont aussi terminées et je suis prête ( ou presque ) pour reprendre sur les chapeaux de roues .. ( pas mal de choses de prévues en cette rentrée ).

Concernant, le blog, j’ai deux articles ( dont ce lui ci ) à vous partager avant d’attaquer la série sur notre voyage.  Je n’en reviens pas d’avoir pris autant de photos … Une vraie touriste ! D’ailleurs, j’ai un truc énorme à vous raconter ! Vous ne vous imaginez pas la peur que j’ai eu ce matin !

J’avais du temps devant moi. Je décide donc de transférer mes photos pour prendre un peu d’avance .. Jusque là tout va bien. Je mets donc toute mes photos sur mon disque dur externe, je supprime les photos de mon appareil … Sauf que au moment de les trier, M A L H E U R ! Je m’aperçois que la moitié de mes photos a disparu ! J’avoue j’ai pleuré ! Mais genre vraiment beaucoup. Perdre autant de photo en un claquement de doigt sur un voyage que l’on a préparé depuis un an et qui était si important pour soi, c’est juste …… J’ai même pas de mots. Ce put*** de disque dur à planté ! C’était vraiment la panique … J’ai de suite appeler Mr et ma mOman histoire d’avoir les premiers conseils …. Donc Marjo, tu ne touche à rien, surtout tu ne t’énerve pas. T U   N E   T ‘E N E R V E    P A S. Au lieu de finir de péter un câble, j’ai téléphoner à un informaticien. Quelques heures après : un miracle c’est produit. Il a réussi à récupérer quasiment toute les photos ( oui, durant la bataille, certaines ce sont perdues à jamais, mais c’est l’histoire d’une dizaine de photos ( sur les 900 …. ) comme il m’avait dit. J’ai bien cru que j’avais perdue les plus belles et les plus importantes photos de ce voyage. Un énorme ouf. Je remercie encore très très grandement le Mr de ” A vos PC ” qui se trouve avenue de la gare à Billom pour m’avoir sauvé tous ces souvenirs …

En rentrant, je peux vous dire que je me suis dépêchée de transférer mes photos de voyage, mes cours, les documents de mon ancienne entreprise et de mon association sur toutes les clefs que j’ai pu trouver dans la maison. Enfin, grâce à lui, vous aller pouvoir profiter un max de ce voyage car j’ai prévu en tout et pour tout : 10 article ! Oui 10 ! Parce que je crois que j’ai eu tellement peur de tout perdre, que je veux en publier un max ( ne me demandez pas pourquoi ) … La nana complètement dingo ! Rassurez vous, je ne vais pas balancer plus de 900 photos ici ^^.

 

Mais maintenant, revenons plutôt au sujet principal de cet article. Il y a quelques semaines ( ma tête me joue des tours ) nous sommes allés nous balader ma coupine, Mr et moi même dans un endroit fort sympathique. Une rando dont j’avais écouté parler il y a un petit moment maintenant et où je voulais vraiment me rendre. Mais une chose entraînant une autre … Le temps à passer et nous avons pu y aller que cet été. Donc l’objectif était de découvrir la terre rouge d’Auvergne autrement dit : la vallées des Saints ( ou encore le sentier des cheminées des fées ). Je dois dire que nous avons été servis. Cette vallée se trouve à Boudes ( à 45 min environ de Clermont ); Le chemin est balisé et débute à l’entrée du village où se trouve également un parking pour laisser la voiture.

Durant 1 h 30 vous allez pouvoir découvrir les différentes cheminées et les cirques multicolores dont le nuancier me rappelle un ciel d’été au soleil couchant. L’évasion est garantie. Sur le chemin nous avons pu découvrir également la fontaine de Bard. Tu laisseras le rêve t’envahir avec son histoire. En effet, renfermant autrefois un trésor de 67 pièces de monnaie en bronze, cette fontaine jaillissant de la terre est mystérieuse et assez surprenante.

Cette balade m’a beaucoup plu car le dépaysement est au rendez-vous. J’ai adoré crapahuter pour partir à la recherche des terres rouge telle une aventurière ( aventurière avec des chemins balisés mais aventurière quand même ). Enfin franchement, une nouvelle fois, l’Auvergne m’a étonné ! Un lieu splendide qui offre un émerveillement total avec une véritable explosion de couleurs ocre ..

 

 

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *