Notre “marathon” barcelonais.

Ce soir, direction le soleil espagnol avec un premier article sur Barcelone. J’avais disparu de la circulation depuis notre retour car j’avoue que les kilomètres à pieds du voyage plus les dernières déceptions de la maison ont eu raison de moi. Mais le salon pleine santé de dimanche à la Bourboule m’a redonné une énergie folle ! Donc parlons peu, parlons bien et partons de suite … Débarqué le jeudi à 16H30 après seulement une heure d’avion, nous sommes vite monté à bord de l’aérobus pour rejoindre la place cataluna. Mr n’a pas voulu prendre le métro ( Ha l’excitation de l’arrivée ). Nous avons donc fait les premiers mètres ( d’une longue série ) à pieds pour rejoindre notre hébergement en nous plongeant à corps perdu dans la moiteur de la chaleur espagnole ( le changement climatique a été plutôt difficile à vivre pour moi qui aime bien le froid, la neige toussa toussa ) ….

J’avoue j’ai ralé ha ha ! Mais en passant les rues et surtout en (re) découvrant la belle, que dis je la magnifique sagrada familia, je me suis enfin mise en mode vraie vacancière.

Après les premiers clichés, il est temps de monter ( à pieds ) les sept étages qui nous sépare de l’appartement. La vue que notre hôte nous a ” offert ” pour ces quelques jours est juste à couper le souffle. Une vue imprenable sur la sagrada et les toits de Barcelone. L’appart est sympa. Lumineux, propre et partagé avec 4 autres personnes, les prochains jours vont être sympathique …

Le soir venu, nous décidons de partir découvrir le quartier et un premier lieu sur notre carte …

Après une première demi journée déjà riche, on s’endort avec les lumières de Barcelone et des étoiles plein les yeux.

Le lendemain, cap sur la Casa Batlo. J’attendais ce moment depuis très longtemps et comme cette visite aura un article je ne vais pas plus m’étaler maintenant …

Nous avons ensuite mis le cap sur la casa milla qui n’est pas très loin.

Sur le chemin, nous nous sommes retrouvés au milieu de toutes les boutiques de luxe … A 2 800 euros le manteau on ne s’attarde pas et continue notre marathon. Après une petite pause photo devant les balcons biscornus, nous repartons direction le quartier gothique et ses allen tours ( je n’ai pas noté le nom de tous les quartier autour de celui ci ). Presque tout y est passé .. Enfin non pas tout ! Tout sauf la cathédrale de Barcelone ( la cathédrale de la santa creu )… Faut que je te racontes parce que ça vaut des points ! Ma maman m’avait conseillé de faire cette visite. Oui d’accord sauf que … Arrivé devant le vendredi, impossible de rentrer. A cause de quoi ? De moi. Et plus précisément ? De ma tenue ! Ben oui avec mon look de touriste : short, tee shirt échancré ( parce qu’il faisait au moins 100 degré ( oui je te promet ) ) laissant apparaître mes tatou chéris et bien …. STOP ! On ne rentre pas. Notre incompréhension nous a fait marquer un temps d’arrêt. Un temps suffisamment long pour nous rendre compte qu’on pouvait acheter un châle afin que je puisse me cacher et encore plus long pour se décider … Bien évidement, le temps de prendre une décision l’heure de visite était passé ….. Les boules. Bon .. j’aurai au moins pu ramener une fringue de Barcelone ! Mr était ravi penses tu ! Nous décidons donc de passer notre chemin …

Le quartier gothique est juste magnifique … Nous sommes passé par le palais de la musique, le pont del  bisbe, la basilique sainte marie de la mer ( La basilique est d’une haute importance pour les Catalans, puisqu’elle fut construite pour symboliser le pouvoir de la couronne d’Aragon, dont Barcelone était la capitale. On dit que Sainte Eulalie, la sainte patronne de Barcelone, était enterrée en ce lieu avant que son corps ne soit transféré à la Cathédrale … ) …

Après déjà plusieurs heures de marche, nous mettons le cap sur l’arc de Triomphe, le parc de la Ciutadella, l’aquarium ( qui a été notre déception du voyage mais je t’en reparlerai dans un autre article ) …

Après des dizaines de kilomètres … Déjà, la journée à passé.

La samedi nous attaquons la journée par la visite du parc Guëll ( pour les détails je te donne rendez-vous pour l’article qui lui sera consacré. C’est tellement magnifique que ça mérite beaucoup d’attention ).

En sortant de la visite, nous n’avions rien de prévu alors nous avons décidé de retraverser la ville ( En métro qui d’ailleurs à ma grande surprise est climatisé ) pour nous rendre au zoo. Mais alors quel zoo ! Un des plus beau que j’ai vu de ma vie ! J’ai pris pas mal de photo et compte bien te les montrer, mais plus tard …

Le soir, ça a été une soirée très perturbante à cause des pétards. Tout partout ! Les premiers m’ont fiché une de ces trouille. Après quelques recherches, nous avons découvert que nous étions le soir de la Saint Jean et là bas c’est vu comme une fête nationale. C’était magique. De l’appartement nous avons pu voir plein de feux d’artifices tirés des différents quartiers de la ville. Pour le coup, ce n’était pas prévu mais qu’est ce que c’était chouette !

 

Le dimanche, en sortant prendre notre pti dej comme les autres matins dans la parc face à la sagrada pour regarder Barcelone s’éveiller … Il se met à pleuvoir. C’est une blague j’espère ? Si s’en est une, elle n’est pas bonne du tout ! Non mais ho ! Je pensais qu’il ne pleuvait pas en Espagne ! J’étais dépité surtout que nous avions prévu Mont Juic. Je propose donc à Mr de retenter la visite de la cathédrale ( cette fois ci habillée d’un tee shirt batcat, d’un short long ET de mon chaaaaale ). Normalement, nous aurions du pouvoir rentrer. SAUF QUE, c’était dimanche. Et le dimanche c’est la messe. Tu l’auras compris, retour à la case départ. Alors mon Mr rêveur me propose de tout de même tenter Mt juic … Et c’est reparti pour un tour. Et finalement, c’est lui qui avait raison car l’averse est passé le temps que nous étions dans le métro.

En sortant de sous terre, nous nous mettons en marche car si tu t’en souviens, je pensais et avait écrit dans mon article de préparation sur Barcelone qu’on ne pouvait accéder au mont que de deux manières : par le funiculaire ou le téléphérique. Ayant pris des billets pour le deuxième, nous pensions donc qu’il fallait s’y rendre à pieds. Mais haaaaa toutes ces marches ! Notre petite récompense c’est qu’une fois en haut, à la piscine, nous découvrons une compétition de water-polo ( c’était vraiment chouette et rigolo. Oui, un rien me fait plaisir ). Dans la queue du téléphérique Mr me dit : je ne comprends pas nous sommes les seuls à transpirer … Mouiiiiii …

Arrivé dans la cabine, le ciel était couvert mais pas de pluie. De là, nous découvrons qu’il y a en fait juste en face du téléphérique une station de métro. Heureusement, Mr ne m’en a pas voulu pour la fatigue des marches …. Une fois en haut, nous avons décidé de visiter le château. Une superbe idée ! La vue est inimaginable depuis le château et à 6 euros l’entrée pour deux, nous aurions eu tort de ne pas en profiter.

Un peu coincé par la langue nous avons décidé de faire une pause smartphone / histoire. Ben oui, canon de la seconde guerre mondiale présent, Mr a voulu en savoir plus. Il m’a donc conté l’histoire de la forteresse, des guerres d’Espagne et plus précisément de l’époque de Franco. Nous avons bien profité de cette visite et je te la conseille si tu te rends à Barcelone.

En redescendant, nous suivons donc les panneaux métro. Et en fait ! EN FAIT ! Nous passons les portes d’entrée et nous entrons dans … Le funiculaire ! Qui nous a emmené jusqu’au métro  … Alors en fait, je n’ai strictement rien compris au réseau de transport pour se rendre au Mont ( si quelqu’un peut m’éclairer ) mais tout ce que je peux te dire maintenant c’est que tu n’as pas besoin de tout te faire à pieds ha ha !

Nous avons à la suite de cette balade matinale imposé à nos petits pieds une grosse pause dej dans le quartier gothique. J’avoue, juste avant ça, j’ai voulu tenté un pti truc foufou : sortir une station de métro plus loin. Mais nous nous sommes retrouvés dans un quartier pas vraiment accueillant. En effet, les autocollants ( no tourism – tourism kill the city ou un truc dans le genre ) m’ont donné un peu froid dans le dos. Nous avons un peu accélérer le pas pour accéder à la plage et ensuite marcher encore pour aller manger.

L’après midi, bien décidé à ne pas repartir de Barcelone sans avoir franchi la porte de la cathédrale, je décide de tenter une dernière fois. Je t’épargne sa tête lorsqu’il a vu la queue au pied de la porte. Mais j’insiste, on la visitera !

Je m’équipe ( = je voile mes jambes malgré mon short long ) et après avoir attendu, payé l’entrée ( une quinzaine d’euros pour deux ) nous entrons dans le ” saint graal “. OKAY. Là, nous sommes forcés d’admettre que ça valait vraiment le coup et que ça aurait été une erreur de ne pas s’y rendre. C’est juste magnifique, splendide, oufissime, top moumoute. Tout est démesuré. Tout est tellement majestueux. Je n’ai pas eu de mots jusqu’à l’entrée du cloître. Là encore j’ai été complétement surprise par la beauté du lieu. Nous avons découvert les orangers, les fontaines et parmi tout ça .. Les oies. Les 13 oies de Sainte Eulalie. Nous continuons notre visite vers le musée … Interdiction de prendre des photos, un garde à l’entrée … J’ai vite compris. Je crois que la dernière fois que j’ai vu de si magnifique relique c’était à Londres ! Mes yeux ont brillés de mille feux et je peux vous dire que j’ai rarement vu de telles choses dans ma vie …. C’est véritablement un incontournable de cette ville !

Le lundi rien de bien intéressant. Nous nous sommes reposés et nous avons profités une dernière fois de la vue … Puis direction l’aéroport où nous avons été aidé par un très gentil monsieur ( Un français !!!! Enfin quelqu’un qu’on a bien compris ) qui nous a proposé de monter avec lui afin de nous ramener vers le bon terminal et nous éviter de prendre la navette. Trop sympa.

Sinon, tu te demandes surement où nous avons mangé pendant le séjour … Un peu partout et un peu nul part, autrement dit je n’ai qu’une seule bonne adresse à vous donner car nous avons mangé sur le pouce la plupart du temps. Donc pas loin de la sagrada, il y a un restau où nous avons mangé de délicieux tapas : Arrosseria Gaudi.

Les serveurs sont très gentils, parlent français ( cela nous a grandement fait plaisir puisque nous avons pu échanger avec eux sur le quartier, les douceurs à absolument gouter … ), souriant … Le service rapide et les plats au top. Une bonne adresse.

Je vais terminer l’article par une photo prise vers le parvis de la cathédrale. Une photo qui me tient à cœur puisque nous avons attendu un certain temps pour que je puisse prendre ce cliché ( la zone étant très touristique, tout le monde souhaite se faire prendre en photo devant les lettres ).

Voilà. Il y a encore trois articles qui arrivent très prochainement sur ces quelques jours. Deux plus ciblé et le dernier, c’est une surprise … Alors j’espère que ça t’a plu que tu reviendras lire la suite !

En fait, je voulais surtout te dire que Barcelone est une superbe ville à faire en amoureux ou entre ami(e)s. Il y a des tas de choses à voir et à faire et je voulais vraiment te dire que la visite est tout à fait faisable en quelques jours. Les vols ne sont vraiment pas cher en partance de Lyon ( et j’imagine des autres aéroports ) donc pour un week-end évasion et lâcher prise cette une destination idéale.

 

2 Comments

  1. Merci pour ce bel article sur cette ville que je ne connais pas trop mais qui effectivement, est vraiment très sympa ! Ca donne envie d’y aller !
    Et merci pour ces belles photos !
    Bonne journée !

    1. je t’avoue que je ne suis pas très contente de mes photos et de cet article car je le trouve long mais je suis contente s’il vous plait !!! franchement si tu peux vasy car c’est vraiment très sympa !!! très bonne soirée à toi ! et encore merci pour ton retour 😀

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *