Un premier voyage.

Coucou toi. Je suis super contente de te retrouver ici après mon changement inopiné de couleurs “blogesque”. Promis, je t’en reparlerai. Mais aujourd’hui, on va parler pays des moulins, pays des fleurs autrement dit : Pays-Bas. J’ai du te spamer plein pot sur IG avec toutes mes vidéos sur le parc d’attraction mais j’avais tellement envie de partager ça avec vous tous. En tout cas, je suis contente de publier ce premier article ( je pense qu’il y aura 3 articles sur notre week-end ). Ce week-end était très important pour moi puisque c’était notre premier séjour à l’étranger à deux. Puis, j’accompagnais Mr dans son premier vol en avion et premier pas hors de France. Alors très important ! Nous sommes donc partis vendredi matin assez tôt direction Lyon pour prendre l’avion. Merci copine de m’avoir conseillé de laisser notre voiture à ” Car park travel ” : parking bien moins chère que celui de l’aéroport. Ils t’amèneront direct devant ton terminal et viendront te chercher devant lorsque tu sera de retour en France. Tu peux réserver sur internet, chose qui est ultra pratique. Donc après avoir passé la sécurité et les portiques … L’attente. Mais lorsque le soleil se lève, il est l’heure d’embarquer. Mouhahahaha ! Aller mister rêveur, on s’en va ! Arrivé, là bas, effectivement pour trouver Amsterdam, c’est très simple, il suffit de suivre la horde de français qui viennent fumer de l’herbe. Premier pied à Amsterdam. Nous avons vite pris la direction du musée d’Anne Frank car ayant un retard de plus de 20 min avec le train et n’ayant pas de plan exact j’avais peur de ne pas arriver à l’heure prévu pour la visite. A ce moment là, il a fallu parler anglais pour demander notre chemin. Heureusement, HEUREUSEMENT que ça revient vite sinon je crois qu’on y ( c’est Français ou auvergnat de mettre des y partout ? ^^ ) serait toujours. On a été tellement fortiche en English que nous sommes arrivé en avance. Nous avons même eu le temps de manger un cornet de frite.

Le musée. Pas de photo et franchement pas pratique de faire la visite en portant les sacs à dos devant, mais ce lieu est vraiment à voir. Les audio-guides sont très bien fait et explique très bien toute l’histoire. Tout est dans son ” jus “. On commence la visite par l’usine pour terminer dans l’appartement secret. C’était un peu glauque je l’avoue mais c’est fascinant. Je me suis sentie mal et partagée lorsque j’ai passé la porte secrète. Comme intrusive dans leur vie et à la fois contente de pouvoir découvrir cet endroit. J’ai eu du mal à m’imaginer au début de la visite que ces personnes aient pu vivre dans ce si petit endroit durant plus de deux ans dans le plus grand secret. Mais les posters dans les chambres des filles ramènent vraiment à la réalité. Elles ont été là. Ici, à l’endroit où je me tiens tout de suite. Vivre caché de tout et de tout le monde. Caché de la terreur jusqu’au jour où … J’ai l’impression d’avoir été propulsé des années en arrière pour prendre l’histoire en pleine gueule. C’est fou cette folie humaine. Les murs de cette ” maison ” reflète la rude épreuve qu’on du vivre toutes ces personnes cachées de la persécution nazis. Comme à chaque fois que je visite un lieu chargé d’histoire je ressors bouleversé mais heureuse d’avoir eu la chance de pousser les portes pour pouvoir raconter. Vraiment, si vous allez à Amsterdam, prenez deux heures pour aller faire cette visite.

Ensuite, cap sur le centre ville. On a fait beaucoup, BEAUCOUP de pas. Nous avons siroté un smoothie commandé avec un superbe accent auvergnat / français / English tout en flânant parmi les coffee shop. J’ai littéralement halluciné ( promis je n’ai pas voulu faire de jeu de mot ) de voir toute cette herbe. La défonce dans toutes les vitrines. Il y en a pour tous les goûts. Du champot’ aux pancakes au cannabis, c’est le paradis pour les voyages interplanétaire de l’esprit. Après avoir arpenté les rues durant plusieurs heures et croisé des milliers de vélos ( et aussi le palais royal, un petit marché de fleurs, des salons de massage avec finitions, temple chinois et tout un tas de choses loufoque ), nous nous sommes posés au bord de l’eau en attendant de retrouver notre hollandais préféré.

cornet de fritte amsterdam mademoiselle est une reveuse amsterdam central - mademoiselle est une reveuse palais royal amsterdam mademoiselle est une reveuse canal amsterdam mademoiselle est une reveuse cannabis amsterdam mademoiselle est une reveuse canal amsterdam mademoiselle est une reveuse vélo amsterdam mademoiselle est une reveuse péniche amsterdam mademoiselle est une reveuse canal amsterdam mademoiselle est une reveuse gare amsterdam mademoiselle est une reveuse

Fin d’après midi, départ pour Rotterdam, en train please. Premier arrêt, nous retrouvons notre hollandaise préféré, ma cousine. Nous croisons les parcs à fleurs. Malheureusement pas encore trop de Tulipes mais il y a quand même quelques fleurs à bulbe et je peux vous dire que c’est splendide ! Les couleurs, les nuances .. Trop chouette ! Après les retrouvailles, il est temps de poser les sacs et d’aller visiter Rotterdam. Les marches piano de la gare mettent directement dans l’ambiance. J’ai aimé Amsterdam mais je crois que Rotterdam encore plus ! Très design et plus ” technologique ” ( tu m’as compris n’est ce pas ? ), beaucoup de bâtiments sont rigolo ! Nous avons vu le port, les lampadaires articulés, les grattes ciels, l’immense marché couvert de la mort qui tue qui est juste énormissime ( surtout quand j’entends dans l’oreillette que dans les murs tout là haut là haut ce sont des apparts .. Non mais c’est sérieux ça ? Il y a vraiment des gens qui vivent là ? ), les maisons cubiques ( heu .. Okay …. Drôle d’idée mais pourquoi pas ^^ ) et encore plein d’autres choses chouettes … Une ville qui m’a semblé dynamique. La ville paraissait un peu démesuré comparé à Amsterdam qui est plus authentique. Mais j’ai trop aimé. Partout où mes yeux se portaient, il y avait quelque chose de fou à regarder ( imaginer un enfant devant une vitrine de bonbons, et bien c’était nous ). Nous avons encore marché …… Jusqu’à faire une halte dans un restau Surinamien ( je ne connaissais même pas ce pays alors … ) fort sympa réputé pour leur remplacement de viande ( hiha la ” fausse viande ” ). Passage obligé : repas végé pour le premier soir. Parfait.

gratte ciel rotterdam mademoiselle est une reveuse gratte ciel rotterdam mademoiselle est une reveuse gratte ciel rotterdam mademoiselle est une reveuse gare rotterdam mademoiselle est une reveuse gratte ciel rotterdam mademoiselle est une reveuse gratte ciel rotterdam mademoiselle est une reveuse lampadaire qui bouge rotterdam mademoiselle est une reveuse marché couvert rotterdam mademoiselle est une reveuse marché couvert rotterdam mademoiselle est une reveuse marché couvert rotterdam mademoiselle est une reveuse fromage marché couvert rotterdam mademoiselle est une reveuse marché couvert rotterdam mademoiselle est une reveuse marché couvert rotterdam mademoiselle est une reveuse maison cubique rotterdam - mademoiselle est une reveuse maison cubique rotterdam - mademoiselle est une reveuse maison cubique rotterdam - mademoiselle est une reveuse port rotterdam - mademoiselle est une reveuse port rotterdam - mademoiselle est une reveuse port rotterdam - mademoiselle est une reveuse maison cubique rotterdam - mademoiselle est une reveuse port rotterdam - mademoiselle est une reveuse port rotterdam - mademoiselle est une reveuse port rotterdam - mademoiselle est une reveuse port rotterdam - mademoiselle est une reveuse port rotterdam - mademoiselle est une reveuse rotterdam - mademoiselle est une reveuse rotterdam - mademoiselle est une reveuse rotterdam - mademoiselle est une reveuse

Nous n’avons pas eu 40 ° à l’ombre pour cette première journée mais pas de pluie et temps relativement agréable pour en profiter pleinement. Cette première journée nous as vraiment fatigué et nous étions heureux de retrouver le lit le soir. Je vais m’arrêter là pour commencer sinon l’article va faire 3 kilomètres .. Dans le prochain je te raconterai notre journée du samedi : les moulins, le château, notre balade en bateau, les bossche bollen … Avec encore tout plein de photo. D’ailleurs, concernant ces dernières, je suis désolé que certaines soient marquées et d’autres non. En fait, j’ai eu une illumination en plein milieu de mon traitement photo et j’ai décidé de les marquer mais comme j’en avais fait la moitié .. Oui, j’avoue, j’ai eu la flemme de reprendre celles du début ( Bouuuuuuh … ). En vrai, je suis crevé et la j’ai qu’une hâte c’est d’aller au dodo. J’espère que l’article t’as plu et que tu reviendras lire les autres. Je t’embrasse.

2 Comments

  1. Trop bien et hâte d’avoir la suite. J’adore lire ce genre d’article, ça permet de voyager par procuration et ça donne des idées de lieux à visiter! Merci pour ça.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *