Oups, je change d’avis !

Il y a quelques jours, vous avez pu voir sur insta & FB une photo de mes derniers achats avec notamment des bougies d’oreilles ou plutôt bougies auriculaires.

Il y a quelques années, il y avait dans mon petit village une foire biologique tous les deux. A l’époque, attirée par les nouvelles choses qui s’y trouve, je pars à la rencontre des marchands sur les stands ( à d’ailleurs commencé à ce moment là, mon intérêt pour les produits naturels et bio. Je me souviens j’avais acheté des espèces de disques pour épiler : après quelques utilisations, pas terrible cette affaire ! ). Je vois ces fameuses bougies ! Le gentil monsieur m’explique  une ni deux j’achète la panoplie complète pour me ” nettoyer ” les oreilles … Je me souviens avoir été satisfaite …

C’est donc évident que lorsque mes yeux ce sont portés sur elles danIMG_20160219_210904.jpgs le magasin, j’ai voulu les racheter …

Quelques jours après, nouveau CRASH TEST !

 

Dans un premier temps, une bougie d’oreille, qu’est ce que ce truc qui vient de je ne sais où ENCORE ?

 

En l’occurrence, celle que j’ai acheté récemment, sont des bougies creuses faites de pure cire d’abeille sur une toile en coton et parfumées aux huiles essentielles . Jusqu’à là, rien de farfelu. La bougie auriculaire est une ancienne méthode “”thérapeutique “” ( j’insiste sur les guillemets ) des premiers habitants d’Amérique du nord, d’Amérique centrale et d’Indonésie. Chaque tribu possédait ses propres recettes et formules de mélange, avec des ingrédients et formes qui variaient. Le but d’une telle pratique était de libérer la tête des tensions et de rétablir l’équilibre général. Elles sont donc censées procurer un bien être immédiat et une douce relaxation. Nettoyer l’oreille, masser le tympan et stimuler le système immunitaire grâce à la chaleur et l’énergie de la flamme. Et pour finir, un rééquilibrage énergétique, rien que ça … 2016-02-19 21.42.38.jpg

Présente dans un petit paquet, elles doivent être conservé dans un endroit frais et au sec. Il y a normalement une notice avec les bougies. Je rappelle qu’il est important de la lire avant chaque utilisation.

Il est recommandé  ( par la notice et par moi aussi ) d’être deux pour faire la séance. Il vous faudra donc au préalable préparer un verre d’eau et le laisser à proximité pour éteindre la bougie en fin de séance.

2016-02-19 21.43.39.jpg

Placer votre tête sur un coussin à l’horizontale. Mettre la bougie ( le côté avec le repère : très facile à voir ) dans le petit support en carton ( support de protection auquel vous pourrez rajouter un linge épais pour protéger vos cheveux ) puis mettez la dans votre oreille ( Ne forcer pas ! ). Le petit support doit être sur votre oreille à plat.

Votre acolyte de séance allume la bougie et surveille la combustion. Lorsqu’elle a brûlée jusqu’au repère, retirer la bougie et la placer dans le  verre d’eau afin de l’éteindre.

Voici une photo pendant la combustion de ma bougie …

2016-02-19 21.45.08

Maintenant, mon ressenti. Alors en effet, j’ai retrouvé l’agréable sensation du crépitement dans mes oreilles. Concernant le nettoyage, le soir même, j’ai retiré pas mal de cérumen au  bord de mes oreilles ( glamour bonjour ) , est ce dû aux bougies ? Je ne sais pas. Les jours suivant, pas plus, pas moins. Rien de plus. Pas autant d’engouement que dans mes souvenirs …

À la suite de cette brève expérience, je suis repartie en quête d’infos sur ces petits bâtons …

J’ai donc trouvé beaucoup de choses. Du bon et du mauvais. Certaines études montrent qu’il n’y a aucune efficacité prouvé concernant le nettoyage en profondeur de l’oreille. Que le phénomène d’aspiration décrit par certaines personnes n’est pas possible. Bon, bon, bon … Il est également fort probable, que ces bougies apportent des problèmes tels que : des brûlures ( sur ce point, je me permets d’insister sur le fait qu’il est bien écrit partout de protéger le tour de la bougie et d’arrêter la combustion la combustion au repère ), tympans percés ( là encore, il est bien écrit ne pas enfoncer la bougie trop profondément et de ne pas forcer pour la faire rentrer dans le conduit auditif ) et bouchons causés par la cire de la bougie : c’est ce dernier point  qui me questionne le plus. En effet, je n’avais pas vu ces bougies sous cet angle. Elles peuvent soit disant ” nettoyer ” mes oreilles et donc les ” déboucher ” mais qui me dit qu’elles ne peuvent pas faire l’inverse ?

Par mesure de précautions, je pense qu’il vaut mieux demander l’avis de votre médecin avant l’utilisation bougies et de ne pas les utiliser trop souvent … Je suis donc devenue beaucoup plus septique sur ce produit et vais continuer mes recherches afin de savoir  si oui ou non ca vaut le coup de s’en servir ….

12651165_10208954974330674_719457681139648764_n

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *